Les Bredouillards - 2015
girouettes en fer, peinture noire. Cette série de silhouettes de chasseurs, découpées à grande échelle dans du métal noir, convoque la mémoire active et les présences sourdes de ces lieux. L’installation est directement liée à une archive du château décrivant une partie de chasse de la famille d’Espeyran, où il est expliqué qu’il n’y avait aucun gibier sur la propriété. Installées dans le parc de 3 hectares attenant au Château, les cinq figures imposantes des Bredouillards, soumises au gré du vent, reprennent alors vie comme des fantômes ressurgis du passé. Leur fusil à l’épaule, leurs chapeaux enfoncés sur la tête, ils entament une vaine partie de chasse à la recherche du gibier tant désiré, au beau milieu des jardins endormis du château, où seuls règnent les moustiques.
Crédit photo: Morgan Laverre